Le coup du chapeau 

Mon panama posé à côté de moi, je te regarde distante de quelques mètres, assise sur le banc d’en face un livre à la main. Tu relèves la tête, tu es si belle. Ton visage est fin et joliment saupoudré de picasses. Un vent léger souffle sur tes longs cheveux dorés. Ils glissent près de tes yeux…