Le manque d’ivresse…

Ce matin je me réveille en crise! Un sale coup, un coup du sort tu imagines. Vêtu comme la veille, pour raison éthylique redondante, je pars noyer l’excuse dans le rade d’en face. J’oublie, je prends un verre, jusqu’au un de trop, dans le bistrot. Ainsi s’achève la tragédie d’une ballade se jouant dans l’ivresse…

Crier au loup …✨

Le silence est là pesant! Elle se couche sans un mot. Les lattes plissent sous le poids, comme l’humeur se froisse sous les non-dits. Elle regarde le plafond les pensées dans le vide. J’entends son souffle, les pages du magazine qui se tournent. Que se passe-t-il? Nous ne le savons pas! Ou peut-être le savons nous trop……

La dormeuse du lac …🌾

✨✨✨✨✨✨✨✨ Au bord d’un lac Par une chaude journée Elle est là  Étendue dans l’herbe printanière  Fraîche et détendue… Sur son gilet bleu  Les pétales d’une pâquerette. Le soleil dépose ses rayons Sur son visage d’ange  Les yeux clos, elle sourit. Les reflets de l’eau ondulent Pareils à ses cheveux longs et blonds Un vent…

C’est ma nature …🍃

🌾🌾🌾🌾🌾🌾🌾 Une toile se tisse  Les mouches se collent Les rêves s’écrivent  Les cœurs décollent  Une chose qui brille  Une pie qui vole  Des mots défilent Les filles s’envolent  Un chant sur l’océan  Une mélodie résonne De belles paroles Leurs corps frissonnent Au bout du jour La nuit se veille  De la voir ce soir…

Un été au pied de l’arbre…

v2 Nos corps étendus sentent l’herbe coupée Au foin fond de la campagne  A l’ombre d’un arbre … Des pâquerettes la caressent Au creux des reins! Étendue, sauvage le bout de ses seins Est soulevé par le vent Chaud et humide De mes baisers ! J’écarte lentement  Les cheveux de son visage … Pour me…

La soif du zèbre …💭

C’est un cheval blanc  Dans la chaleur du jour errant … Rayé de noir… Il a soif  Un code « barre »  de bandes dessinées le premier prix de camouflage… Evolution le libérant  De la pique d’une mouche… tse-tse… Mais il ne faut pas s’endormir… S’épanchant désormais dans le cours de la rivière  où l’attend patiemment comme…

La clé d’une rencontre ?! 🔑

Se regarder, se sourire…s’aborder, s’enlacer … se rentrer, se dévêtir …s’effleurer, se caresser … passer le temps … encore … Oui encore … et encore … encore et non c’est prétentieux … je retire…je me retire. Dernier souffle de la nuit, le jour se lève…du briquet à la cigarette, de la chaleur de l’amour à la flamme,…

Un amour épistolaire

Utilise ta main Pour me caresser De mots doux et légers Sur un papier fleuri Par ton parfum délicat Et signé du doux Baiser de tes lèvres rouges En guise de Je t’aime.