Pensée n°2

La passion s’efface… l’amour s’écrit.