Nikotic ©

L’heure tourne, le tic-tac me trotte dans la tête. Je vois les minutes s’égrainer. Je compte, 997, 998, 999 moutons ont franchi la barrière. La pensée déraille comme un train sans aiguilleur. Une petite souris me ronge l’esprit. L’insomnie, l’Insoumise me prive de dormir. Les yeux en mydriase, j’observe dans le noir, tel un félin à…