Miss Powder me Soulages*

Il se fait 4 heures du mat’. Dans ce club branché de la capitale, je la vois comme une flamme virevoltante et incandescente. Mais cette femme lumineuse et radieuse a pris la poudre…non, pas celle d’escampette, non! non! L’autre, la blanche, celle qu’on snife, la schnouffe. Elle est bien là mais sans l’être, elle veut…

Héroïne moderne …

V1.2 Mademoiselle danse au son des « rêves partis », titube dans l’ivresse des boum boum ; musique de fête adolescente. Elle erre, bleue, avec un coup, un coup de trop. Enivrée d’amours envolés, majeure sans aiguillage, elle déraille sur des grandes lignes fuyant le train train des vies tracées. L’herbe l’a fauchée dans sa tendre jeunesse…

Cøeur sauvage … 🔞

Tøi et møi. Un tête à tête. Dans la chaleur de l’été, bonheur alité. Une infusion avant l’effusion. On s’effeuille dans la tiédeur de la pièce. Les corps en vêtement de peau plongent sous la couette, dévoilent les souffles chauds, battent les cils, la peur, l’envie, …la vie. Frissons sous les mains, vertiges entre les…

Conduite dangereuse …

Brusquement j’ai eu envie de tøi. Je me suis approché, tu ne m’as point repoussé. Alors mes bras ont contourné tes hanches et mes mains se sont jointes au creux de tes reins. Perchée sur tes løuboutins, j’ai vu tes yeux se lever sur møi. Leur brillance, deux amandes, la malice. Dans mon regard, une…

Le coup de théâtre …

Boom boom boom… Malgré les répétitions, mon coeur fait boom. Il trépigne dans sa loge comme une première avant les trois coups. J’ai le trac du grand soir, le désir mêlé à la peur. Jouer le premier rôle, c’est se mettre à nu, fragile, humain, dans la peau d’un autre. Tu as l’expérience, j’ai l’innocence….

Une nuit de rêve chouette

Nous sommes de mèche… je veux faire la fête, écouter ta musique, une mélodie nocturne, assécher le refrain de la pluie sur les carreaux, foutu temps qui pleure, inonder la monotonie de ta fraîcheur! Une onde de bonheur dans un quotidien sans saveur. Je veux ta voix, ce cri, un son primaire qui déchire la…

Le manque d’ivresse…

Ce matin je me réveille en crise! Un sale coup, un coup du sort tu imagines. Vêtu comme la veille, pour raison éthylique redondante, je pars noyer l’excuse dans le rade d’en face. J’oublie, je prends un verre, jusqu’au un de trop, dans le bistrot. Ainsi s’achève la tragédie d’une ballade se jouant dans l’ivresse…

Crier au loup …✨

Le silence est là pesant! Elle se couche sans un mot. Les lattes plissent sous le poids, comme l’humeur se froisse sous les non-dits. Elle regarde le plafond les pensées dans le vide. J’entends son souffle, les pages du magazine qui se tournent. Que se passe-t-il? Nous ne le savons pas! Ou peut-être le savons nous trop……

{Marìa}

A lire avec en fond sonore « #Marguerite » de #Saez …🎶Passez un bon dimanche  #lesmotsdeniko  ✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨ Maria c’est du earl grey dans un salon … où infusent les quatre heures comme un quart d’heure tellement c’est bon… C’est une feuille d’automne légère qui vers le sol virevolte .,. Celle d’un cahier qu’on veut garder comme un jardin et…

Le grand bain poétique…🛀🔞

Le soir, lasse elle quitte le langage habillé de la ville Candide plongée dans le flow de mots baignés de poésie. Elle découvre le poème …petite bulle de savon, émotion pétillante sur sa peau frissonnante. Elle s’émeut dans la source bouillonnante …tendre souffle à la légèreté bienveillante. Lavant les mots salasses Nés de klaxons embouteillés…

La sirène du nord au petit jour…💃

Ce matin tu bailles Te pressant sous la douche … Ton corps en mousse Pense à mes doigts patinant autour De ta taille fine Pour se glisser au creux de tes reins. Le pommeau accroché, La tête renversée, Les paupières fermées… L’eau chaude pleut à grosse goutte Sur ton beau visage et Dévale le long De…