Une petite musique française

Ce matin, il est enfin parti, je me suis levé avec toi. Je pensais t’avoir perdue. Maaaais non! Me voilà rassuré, ouf! Tu es toujours… dans ma tête. Ta petite musique de chambre s’infiltre comme l’eau par les temps qui courent et inonde ma mémoire. Tøi, la belle, sans fausse note, sur le « dos », « là »,…