Ma … 

Ma …, Je n’ose pas te nommer ainsi. Comme une peur, les pétoches, la trouille de te le dire. Il m’en a fallu du temps et des détours pour bientôt te l’avouer. A présent, j’ai décidé de ne plus m’en cacher. Je le découvre en même temps que toi… Prends ton temps…respire, installe-toi. Tu me…

Lettre à coeur ouvert

Bønjøur tøi,aujourd’hui, je t’écris pour te dire combien je te trouve belle. Ton petit corps et tes yeux se réveillent en douceur sur le texte. J’imagine ton sourire complice parcourant ces lignes. Au fil des mots une vie, la nôtre. Oui souris! souris encore, j’adore. Tu sais, j’aime me représenter ton bonheur. Je suis même…