Un été au pied de l’arbre…

v2 Nos corps étendus sentent l’herbe coupée Au foin fond de la campagne  A l’ombre d’un arbre … Des pâquerettes la caressent Au creux des reins! Étendue, sauvage le bout de ses seins Est soulevé par le vent Chaud et humide De mes baisers ! J’écarte lentement  Les cheveux de son visage … Pour me…