La Nuit sans fin

Sur la route, les étoiles tombaient de haut,

la neige peignait lentement le paysage.

Derrière les mots, les promesses de printemps, l’ivresse au coeur, fondait sur elle. Je goutais ses désirs les yeux gourmands. La Nuit attendait patiemment son regard, la musique battant l’envie…

Au fond d’un rêve, je la découvre, elle est là, devant moi, grande et légère. Sur ses bras, les dessins de la vie. Je suis sa main qui m’entraîne vers le bar. Les verres se noient … les heures défilent. Les euros s’évadent, les désirs s’affolent. Je tente de ralentir, mais tout s’accélère, comme cette musique, je goute sur ses lèvres les fraises des derniers shooters. La Nuit vacille, Paris s’éveille, le premier métro nous conduit chez elle.

Avant que les premiers rayons du soleil nous rejoignent, elle referme ses volets et s’avance lentement vers moi. Elle tombe dans mes bras, je tombe dans ses draps…le jour ne nous verra pas … chuttt!

•••

Photo google

Anthurie ~ Boris Brejcha 🎶

•••

Que la Nuit vous emporte #penséedusoir #lovezvous

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s