Un vent trompeur

Ce soir,Sous le vent d’hiver

L’esprit s’aventure.

Au contour des branches 

Ton visage se dessine et

Trompe l’absence, 

D’un souffle de fraîcheur.

Mais Miss miss,

Ton emprise 

M’épuise et me consume.

Le mirage de ton regard 

Embrase mon coeur

Attisé d’espoir

Et réveille la braise

D’un rêve consumé!

Déroute de la raison

Quand passion se perd

Au détour 

De chemins interdits,

Dans l’impasse 

Du désamour …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s