Nos sacrés cœurs

Ce soir on se promène, on va faire un tour, une balade! Côte à côte, sortie de métro, ligne 2 à Anvers. Gravir la pente, monter les marches, s’essouffler! Éprouver nos corps et assouvir nos sacrés cøeurs. Oui, grimper, puis sous nos airs haletant, échanger un baiser léger. En contrebas, les lumières de la ville brillent sous nos regards émus. Une plume s’envole sur cette page d’amour. La nuit romance, Montmartre poétise, nos coeurs s’essaient…

Fuir l’ennui et savourer l’interdit, ici c’est Paris! Illusion d’éternité, instant de volupté. La descente, les mains vissées virevoltent le long des marches, s’enroulent sous les réverbères. L’amour loin des étoiles en campagne, s’enfile sous un porche. Là, il caresse et soulève l’envie de ses morsures, un besoin sauvage. Un dernier verre, en haut la garçonnière, grimpe les étages dans le chahut et les rires, les voisins l’oreille vissée à la porte envient la nuit qui crie déjà.

Dans l’ombre de la fenêtre, ondule nos silhouettes, unzip zzzzz! Décompresse, ta robe sur le parquet glisse. Ton regard me déshabille. Je me mue à toute vitesse. Nos mains serpentent, nos corps s’arpentent ssssssous la couette, ambiance reptilienne!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s