La caresse de l’ivresse

Il est tard, elle est assise seule et sirote un mojito. Elle observe la salle à la recherche d’un « alcoolyte ». Je tombe bien, c’est mon énième verre. Je m’approche d’elle et d’une belle ébriété. Elle me sourit. A cette heure, on appelle ça le feeling… le français est trop pauvre en mots valises, l’anglais s’avère utile dans ce genre de situation, amazing! Non? A ce verre avancé de la nuit elle passe d’étrangère à familière. Je la trouve même belle. On se rapproche, on trinque avec nos yeux grenadine, les mots sont sans importance. Elle a changé de langage elle prend celui des apparences. Regard surligné, sourire glossé, jupe plissée, parfum velouté. Je suis sous l’emprise d’une belle éprise…je rêve de détente, je rêve de l’étendre, d’une sauvage plongée dans mon lit … Des lyres oubliés, les violons envolés, une dérive passionnée. Je tente de reprendre mes esprits.

J’ôte mes binocles pour voir plus clair dans son jeu. Est ce la bière ou bien elle qui me trouble?

Je décide de rentrer, vous me croirez ou pas, elle s’empresse de me suivre! Sur le chemin sinueux du retour, son bras m’enlace, mes lèvres l’embrassent. Nous nous titubons de rentrer. La porte à peine ouverte, nos êtres se glissent dans l’aparté qui se prépare. J’éteins la lumière, nos corps sitôt dévêtus s’accostent. Le frisson de son envie déteint sur moi, je la découvre dans la caresse de l’ivresse …chuttt!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s