Le voile d’une nuit

v1.2

•••••••••••••••••

J’ai rêvé de nos corps

Avec pour seul vêtement la nuit

Un moment d’une beauté aveugle

Øù les mains caressent la géographie

Et la pensée cartographie

Vallons, collines

grottes et pic,

Instant sismique!

Lèvres contres lèvres

seins contre torse

ventres et pubis

En face à face.

Je pénètre l’envie

Une enveloppe charnelle,

Belle étendue tropicale

jambes fléchies, nuque renversée!

Mes mains s’enroulent

Sur tes longs cheveux…

Les tiennent pressent mes reins,

Ordonnent le rythme,

poussent la cadence

à l’envie… Oh oui l’envie!

Les souffles se font plus courts …

Palpitation excitation …

frisson, légère sudation …

oui chante!

Ces paroles d’amour

ponctuées du refrain

Hein hein hein

Jusqu’au râaaaaale

du mâle aimé.

Nos corps se détachent

Nus sur le dos,

Ta tête se glisse

au creux de mon épaule ..

Dépose un baiser

Sur mon cou.
Quand je me réveille …Il fait jour!

Je tourne la tête

La place à côté de møi est vide…

Le rêve était si beau

nos corps se recouvrant

dans le voile d’une nuit…

une pensée me vient…

« Vivement le prochain rêve  »

un sourire béat traverse mon visage …
••••••••••••

Le voile d’une nuit version 1
J’ai rêvé de nos corps

Avec pour seul vêtement la nuit

Un moment d’une beauté aveugle

Øù les mains découvrent la géographie

Et la pensée cartographie

Vallons, collines

grottes et pic,

Instant sismique!

Lèvres contres lèvres

seins contre torse

ventres et pubis

En face à face

Je pénètre l’envie moite

Une enveloppe humide adossée,

jambes semi fléchies, tête renversée!

Mes mains s’enroulent

à la racine de tes cheveux…

Les tiennent se posent sur mes reins,

Ordonnent le rythme,

pressent la cadence

à l’envie… Oh oui l’envie.

Les souffles se font plus courts …

Palpitation excitation …

frisson, légère sudation …oui chante

Ces paroles d’amour

ponctuées du refrain

Hein hein hein

Et en point final le râaaaaale

du mâle aimé.

Nos corps se détachent

Posé sur le dos,

Ta tête se glisse

au creux de mon épaule ..

Un baiser à la base du cou.
Je me réveille …Il fait jour!

Je tourne la tête

La place à côté de møi est vide…

Le rêve était si beau

nos corps se recouvrant

dans le voile d’une nuit…

une pensée me vient…

« Vivement la nuit prochaine »

un sourire béat traverse mon visage …

•••••••••••••

(Poème écrit la première nuit dans la cabane)
Whereismylove ~ catpower 🎧 @catpowerofficial 💙

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s