Le coeur et la distance

le

Ce matin, j’ai pensé à toi. Oui, encøre, me diras-tu. Mais cette fois, cette pensée était émue, hélas. Oui tu pars, tu pars en vacances. Ton avion a décollé ce jour, ton être s’est envolé un peu plus loin. Tu veux bronzer, éprouver ta silhouette tartinée à la chaleur sèche des terres du sud. Statuer devant la lumière et concentrer la mélanine sur les moulures de ton corps, oh « calor color ». Tu dores, je dors. A l’aube d’une sieste, j’ai eu le plomb, assommé par ton départ, le poids de la distance et le trouble de notre avenir. Quand soudain j’ai réalisé que quelques centaines de kilomètres de plus øu de moins ne changeraient pas grand chose à cette relation. Oui et je le sais maintenant, j’en suis même sûr, nos sentiments sont élastiques. Plus nos corps s’éloignent, plus nos cøeurs se rapprochent… Alørs que te dire de plus, si ce n’est « va-t-en, va t’en loin, très loin, notre amour ne sera que plus fort! »Bon vent joli corps, je garde ton coeur avec møi …

••••••••

Sea, sex & sun – Gainsbourg 🎧

Photo Google

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s