L’amour manifeste

A présent seul, je fais grève, au slogan de « mâle épris, mal compris! », tombé en désamour. Les barricades cèdent, la tristesse m’envahit. Dure loi de la séparation décrétée dans l’état d’urgence, un 49.3 sans parlementer. Les mots : « Lache-moi! » résonnent encore. Une détonation, ta voix, une grenade, les bras m’en tombent…le sourire aussi. Une bombe lacrymale, des larmes, ton départ fracassant. Je jette mes maux, des SMS lapidaires. Tu réponds par le CRS du désamour …le silence. L’ignorant, un rien, une matraque, un bruit sourd qui frappe au cøeur! Oui, j’ai des bleus, des bleus à l’âme, des nuits debout à lutter, à cogiter …à imaginer un après, pour te destituer, toi, mon élue, tøi, mon amour! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s