Peine capitale…ūüóľ

le

La M√©lancolie m’enveloppe, une polycopie de ton visage √† l’infini. Entre r√™ve et cauchemar, mon c√łeur oscille. Mon esprit assi√©g√©, me rappelle toujours ton am√łur mais aussi ton absence. Une t√™te pleine jouxte un c√łeur vide…le mien, que rien ne saurait consoler. Paris, la belle, toujours pimpante me r√©serve pourtant une surprise. Assis sur les marches pr√®s de sa plus grande dame, en ce triste soir, je contemple sa beaut√©. Soudain, l’heure venue, scintillante, elle me rappelle la lumi√®re de ton regard le premier soir et combien je t’aime, des larmes coulent vers la Seine! Triste pi√®ce dont je joue le premier r√īle.

‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®

Barbara – Ma plus belle histoire d’amour ūüéß 

Répondre

Entrez vos coordonn√©es ci-dessous ou cliquez sur une ic√īne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez √† l'aide de votre compte WordPress.com. D√©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez √† l'aide de votre compte Google. D√©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez √† l'aide de votre compte Twitter. D√©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez √† l'aide de votre compte Facebook. D√©connexion /  Changer )

Connexion à %s