Mon amour, o√Ļ est Valentin ?ūüéą

Aujourd’hui, tu as quitt√© la maison en pleurs. Des larmes glissent sur tes joues. Ton cŇďur est serr√©, le mien aussi. Tu comprends par la tristesse ce que repr√©sente ton amour. Tu constates sa fragilit√© aux vagues salines sur ton visage et sa volatilit√© au fil du temps. Notre union jusque l√† si belle du sel de la vie se perd maintenant dans le marais salant de ta blouse. L’amour plat n’existe pas tu sais, ou il est d√©j√† mort. L’amour c’est des hauts √©bats enflamm√©s, mais aussi des bas abyssaux dont on revient consum√©. Mais ce n’est pas rien je le sais! Patience, prenons le temps d’ass√©cher le linge de la tristesse et semons les graines du c√łeur sur ce terrain autrefois si fertile √† l’amour…ūüĆĻ‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonn√©es ci-dessous ou cliquez sur une ic√īne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez √† l'aide de votre compte WordPress.com. D√©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez √† l'aide de votre compte Google+. D√©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez √† l'aide de votre compte Twitter. D√©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez √† l'aide de votre compte Facebook. D√©connexion /  Changer )

w

Connexion à %s