La sieste…ūüí§

le

La nuit s’endort, mes r√™ves s’√©vadent. Les lumi√®res de la ville font place au soleil. Ton petit corps sommeille et je te regarde avec tendresse. Un instant de douceur r√©v√©l√© par les rayons cach√©s derri√®re la couverture nuageuse. Je ne sais si ce n’est le mauvais temps ou celui qui passe si vite, mais, soudain, mes yeux s’embrument puis se noient dans la m√©lancolie du bonheur de t’avoir. Les enfants, les enfants, un r√™ve de jour qui vous conduit √† toute vitesse jusqu’au bout de la vie.
‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®‚ú®

you are my Sunshine interpr√©t√©e par le bluesman Mississippi John Hurtūüéß

Répondre

Entrez vos coordonn√©es ci-dessous ou cliquez sur une ic√īne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte WordPress.com. D√©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte Google. D√©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte Twitter. D√©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte Facebook. D√©connexion /  Changer )

Connexion à %s