L’Amante …

Des promesses de son cœur pour n’offrir que son corps… Et toujours en fond, l’interminable attente. L’amante reste libre, suspendue au fil de sa vie, prisonnière de son absence, esclave de ses envies. Elle, seule dans les draps froissés, humides des larmes de son départ… ou pendue au téléphone, réduite au silence de l’interdit. Semant sur le néant, elle récolte le vide, glanant la chaleur d’instants trop courts… Fidèle épouse de l’ennui, l’amante au fil du temps déchante puis s’effondre, rêvant l’éternel devant l’éphémère d’une relation adultère … 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s